Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 août 2008 7 10 /08 /août /2008 21:26
     Après une année passée à l'Enac rythmée par les simulations de contrôle (aérodrome, en-route, approche non-radar) d'un côté, et par des cours sur l'environnement aéronautique en général de l'autre (aérodynamique, moteurs, navigation, météorologie, radars, reconnaissance avion, conception aéroportuaire...), l'heure était enfin venue de découvrir la réalité opérationnelle du métier lors de mon stage à Rennes, d'apprécier son aspect  "relations humaines", le contact avec les pilotes notamment, mais aussi avec d'autres intervenants au sol (pompiers, maintenance CCI, Vol à Voile...), d'aider les pilotes en apprenant à rendre les services de contrôle, d'information de vol et d'alerte de manière claire et concise grâce à la phraséo et à la vérification des clairances ou collationnement.
       Par la même occasion, ce stage m'a permis de découvrir jour après jour de nouveaux appareils, qu'ils soient monomoteurs, bimoteurs, turbo-propulseurs, réacteurs... Voilà donc quelques unes de mes photos prises de la vigie :

Beech 1900

Parking commercial


Falcon 100 couleurs Marine Nationale


Lynx


SW2, avion d'évacuation sanitaire : trafic hautement prioritaire!

Super King Air 350

Cessna 340, bi-moteurs avec réservoirs en bout d'ailes


Piaggio Avanti, empennage canard, j'adore!


Dornier 228


Embraer 121 "Xingu"


La vigie, avec le contrôleur APP/SIV Sud (dégroupement...) à droite


Dans ce Cessna Citation 560,  tout droit venus d'Allemagne, le groupe Scorpions, véridique!


A320 de Tunisie


Hélico du Tour de France pour l'étape Dinard Nantes


Un autre du même type


Gulfstream V


Les pompiers du SSLIA


  B737 d'Europe Airpost

Fouga

Yakolev 42, au poste 7A

et pour finir :


Dash 8 indicatif d'appel "Jersey", passant devant un De Havilland 104...
Published by Guilfro - dans Contrôle aérien
commenter cet article
1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 15:23
        Samedi dernier, j'ai eu l'occasion de découvrir vu de haut avec mon oncle l'île d'Oléron, en en faisant le tour avec un pilote chevronné de l'ACB des Ailes Oléronaises. C'était son premier vol de l'année, autant dire que nous sommes bien tombés... Météo Cavok (prononcer "Cav-Okay"?), ce qui signifiait ici l'existence (ou pas  :-) ) d'un plafond nuageux à une hauteur supérieure à 1500 m, une visibilité supérieure à 10 kms, l'absence de cumulo-nimbus et de tout phénomène significatif, autant dire finalement un temps idéal pour voler. Juste la présence d'une lointaine  "brume" de mer au delà de l'île de Ré et de la Rochelle, plus au Nord...

       Pour présenter Saint-Pierre d'Oléron (LFDP), d'après les cartes VAC, c'est un aérodrome insulaire géré en auto-information, ne disposant pas d'organisme de contrôle d'aérodrome, ni d'approche. Ce terrain appartient au SIV de la Rochelle (SFC/FL095) et est chapeauté, si l'on peut dire, par la TMA de la Rochelle (1500'/FL105), espace aérien de classe E, dans lequel les VFRs n'ont pas obligation de contact radio avec l'approche de la Rochelle. Enfin, il dispose d'une piste en herbe, donc non revêtue, orientée 10-28 de dimensions 1000m*50m.

        Nous prenons rapidement connaissance des lieux et du pilote, qui nous signale qu'il va réaliser la checklist prévol et sortir notre avion, un DR-400 aux couleurs bleues et blanches.

P2230002.JPG
      En roulage vers le QFU 10, bientôt prêts à décoller quelques minutes plus tard ; les deux rangées de plots blancs à droite indiquent les limites de la piste et la rangée de jaunes ceux du taxiway de retour.

P2230004.JPG
        En montée vers 1500', nous profitons juste un peu ébahis des reflets de l'astre du jour sur les étendues maritimes découvertes, ce qui laisse entrevoir d'innombrables parcs à huîtres et des ramifications fractales de courants marins...

P2230008.JPG
      Peu après avoir survolé vers le sud-ouest le pont de l'île, long de 3,3 kms, nous admirons l'extrémité sud de l'île, très sauvage, faisant face juste quelques centaines de mètres plus au sud à la pointe espagnole et au continent. Autant dire que le pertuis de Maumusson, étroit passage maritime entre l'île et la presqu'île d'Arvert, agît un peu comme une sorte de venturi pour les eaux atlantiques...

P2230016.JPG
      Puis route au nord, pour remonter l'ile vers la pointe de Chassiron, où nous contemplons la plage plutôt étendue de Saint-Trojan et de Grand-Village Plage, bien désertée à la saison, autrement plus bondée l'été...

P2230019.JPG
        Le tourisme, activité vitale de l'île, avec ici des centres de vacances en contrebas:

P2230029.JPG
      Magnifiques écluses à poissons, pas loin du port de la Cotinière :

undefined      
        Chassiron, pointe nord de l'île, et son phare, on aperçoit même les côtes de l'île de Ré à l'horizon:

P2230034.JPG
       Encore une, pour le plaisir des yeux :

P2230036.JPG
       En virage, belle vue sur l'aile droite, on y est, admirez les strates basaltiques et le phare ! Nous poursuivons en montée vers 2000', car nous allons nous éloigner légèrement des côtes maintenant :

P2230041.JPG
      Le port de Saint-Denis d'Oléron, alternative au pont, qui permet de rallier l'île en bateau depuis la Rochelle :

P2230047-copie-1.JPG
       L'île d'Aix au premier plan, où "séjourna" Napoléon, avant son exil sur Ste Hélène, et la presqu'île de Fouras plus loin :

P2230056.JPG
       Une autre!

P2230060.JPG
       Simultanément, à tribord, vue sur Fort Boyard et un hélicoptère de la sécurité civile, rouge et jaune, (sans doute un EC145) c'est qu'on ne sait plus où donner des yeux à force :-) :

P2230062.JPG
        Et comme tout ce qui monte doit redescendre, nous retournons à peine une demi-heure après notre envol, vers Saint-Pierre en nous intégrant vent arrière dans le circuit, virages à gauche, selon la procédure d'atterrissage à vue. Le seul inconvénient de ce vol fût que je n'eus le visuel sur la piste, en herbe, je le rappelle, qu'au dernier virage, ce qui à l'air d'arriver aussi assez fréquemment à des pilotes non familiers de l'île! 
Published by Guilfro - dans Vol réel
commenter cet article
28 décembre 2007 5 28 /12 /décembre /2007 23:48
  C'est le globe virtuel qu'a utilisé il y a plus d'un an Microsoft pour réaliser la dernière version de son simulateur. On dirait qu'il continue d'évoluer, puisque  des villes françaises sont maintenant accessibles en "Bird's eye view", donc visualisables en 3D de qualité photo, sous 4 angles de vue, comme les villes américaines au départ.
  Donc voici une petite vidéo, montrant Toulouse :



  Bon, je vais vérifier si ça ressemble malgré tout dans FSX!


Published by Guilfro - dans Flight Simulator
commenter cet article
26 août 2007 7 26 /08 /août /2007 20:39

  Vouloir survoler des endroits qui nous sont chers, où l'on a vécu même un peu, figure indéniablement parmi les raisons qui procurent une certaine fierté, une joie de piloter, ou de voler comme simple passager. Ce dimanche, retour à l'aéroclub de la Côte d'Emeraude, une fois n'est pas coutume, pour partager avec délectation, avec Patrice bien sûr, un vol touristique très axé "photographies aériennes". Survol de nos domiciles, ou ceux de la famille, des amis...
  La navigation prévoyait, dans les grandes lignes, un survol de la Baie du Mont-Saint-Michel (Saint-Malo, Pointe du Grouin, Cancale, Mont-Saint-Michel), suivi d'une branche sud pointant vers Fougères, puis vers le domicile familial en direction de Rennes tout en cheminant le long de l'Autoroute des Estuaires. En deuxième partie, route vers l'Ouest et Bécherel en "attrapant" le canal d'Ille-et-Rance puis la Rance pour rallier Dinard.

07-08-26-018.JPGSaint-Malo, le port

07-08-26-021.JPGSaint-Malo bis

07-08-26-022.JPGSaint-Malo ter, devant l'aile

07-08-26-026.JPGUne plage "champignon"!

07-08-26-030.JPGL'Anse de la Guimorais, plage de choix sur la Côte d'Emeraude...

07-08-26-033.JPGVerticale Pointe du Grouin, début de la Baie

07-08-26-038.JPGCancale au loin

07-08-26-047.JPG
La Baie du Mont-Saint-Michel

07-08-26-058.JPG
Ce n'est qu'un au revoir!

07-08-26-089.JPGSuivons maintenant ce serpent bitumé jusqu'à la maison! Dans 5 minutes, on y est...

07-08-26-073.JPG
Fougères, perdue dans la brume, au fond vraiment à droite

07-08-26-094.JPG
Ligne de crête boisée, séparation des bassin atlantique et bassin Manche

07-08-26-102.JPG
Mais je connais bien cet endroit!

07-08-26-128.JPG
Celui-là aussi!

07-08-26-120.JPGQuant à celui-là!
Coucou la famille! sont vraiment petits vu d'ici...

07-08-26-125.JPG 
My tiny place, yeah!

07-08-26-146.JPG
Canal d'Ille-et-Rance, entre Hédé et Guipel

07-08-26-149.JPG
Ecluses en cascade sur le Canal

07-08-26-174.JPGChez Patrice... ;-)

07-08-26-235.JPG
On est en finale!
 

Quel vol inoubliable! Tout est si minuscule, mais si important vu de haut! 
Published by Guilfro - dans Vol réel
commenter cet article
17 août 2007 5 17 /08 /août /2007 10:33

    Me revoilà en France après mon petit travail d'été à l'étranger dans un bar-cafétéria d'aéroport londonien, celui de Gatwick, à mi-chemin entre Londres et Brighton (ville côtière du Sud de l'Angleterre), géré par la B.A.A., "The world's leading airport company", ainsi dénommée, puisque cette entreprise est la gérante également des aéroports d'Heathrow, de Stansted, de Glasgow, d'Edinburgh, d'Aberdeen, de Southampton, en ce qui concerne le Royaume-Uni, et de Naples en Italie. Plus concrètement, c'était ses "officers" qui étaient responsables du contrôle (très formel!) des identités, des fouilles ("searches") et des contrôles aux rayons X ("X-rays"). Globalement, je garde un très bon souvenir de cette expérience (malgré les horaires à rallonge, les congés non payés ;-), les clients parfois très exigeants...) du fait du cadre de travail (en "airside", après le "check-in") qui me permettait d'admirer au quotidien les gros-porteurs de compagnies telles British Airways, American Airlines, Continental Airlines, Delta Air LinesVirgin Atlantic, Thomas Cook, Emirates, Fly Be, EasyJet, Ryanair, XL Airways, etc, du personnel d'aéroport, "l'airport staff", aux origines diverses et variées (Portugais de Madère, Polonais, Lituaniens, Hongrois, Sud-Africains...) et d'une remise dans le bain pour mon anglais...

   J'aurais bien aimé prendre un minimum de photos de l'aéroport, ou de photos d'appareils décollant de la 26 ou atterrissant sur la 08, selon le QFU, alors que je les contemplais de mon bus ou du Terminal Nord, mon lieu de travail, cependant j'ai préféré m'abstenir à cause de la sécurité et de la C.C.T.V. (caméras de vidéosurveillance omniprésentes là-bas)... Internet s'en est chargé pour moi, pour tenter de recréer un peu l'atmosphère de cet aéroport aux chiffres plutôt impressionnants : 

Gatwick-North-Terminal.jpgJoli, le "North Terminal", n'est-t-il pas? (surélevé de +20m)

Gatwick1.jpgQu'est ce que j'aimerais bien être pax des fois!

Gatwick2.jpgVue sur les "taxiways" et la "control tower" en arrière-plan,

250px-Gatwick-South-Terminal.jpgEt vue du tarmac à partir du "South Terminal", pour finir...

2eme aéroport du Royaume-Uni,
24eme du monde pour le trafic aérien (en 2006),
Plus grand aéroport mondial mono-piste,
Plus de 200 destinations mondiales parmi lesquelles New York, Miami, Kingston, Johannesburg, Madère, Marseille, Nantes, Strasbourg, Budapest, Dubaï...
35 millions de passagers annuels,
2 terminaux (South Terminal et North Terminal, reliés par une navette surélevée).

Published by Guilfro - dans Europe
commenter cet article
31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 17:43
    Aujourd'hui, je vous recommande de passer voir les photos de mon dernier vol en tant que passager avec Patrice, ainsi que son admirable récit de vol sur http://pilotaillon.over-blog.com/. Mon blog va certainement rester en suspens pour un petit moment, car je vais imminement partir travailler en Angleterre, comptant y rester deux bons mois :-D.

29-05-01-copie-1.JPG

  Patrice se sert d'un logiciel très complet pour planifier ses vols, intitulé "Navigation", qu'il m'a fait découvrir récemment lorsqu'il m'expliquait dans un fichier .kml pour Google Earth, quelque jours avant le vol, la route qu'il comptait suivre, c'est à dire ses points de report (comme Novembre Whisky pour Nord-Ouest à Rennes, point d'entrée dans la CTR), ses repères au sol comme l'antenne de Saint-Pern, et ses moyens de radionavigation. "Navigation" figure d'ailleurs dés maintenant dans mes liens, je crois qu'il va m'être très utile... Par exemple, pour réaliser une navigation avec retour sur l'aéroport de départ dans FS, j'étais ennuyé avec l'organisateur de vol qui n'incluait pas cette fonction. Je le peux maintenant en exportant le fichier de plan de vol .pln dans FS à partir du freeware "Navigation", de François Fouchet. A moi les navigations triangulaires !
Published by Guilfro - dans Vol réel
commenter cet article
19 mai 2007 6 19 /05 /mai /2007 22:42

    Trois semaines après mon premier vol à Dinard, c'est rempli d'enthousiasme que je me rends à nouveau au terrain pour retrouver Patrice http://pilotaillon.over-blog.com/article-10486633.html, qui me conviait quelques jours auparavant à partager en ce samedi ensoleillé une séance de maniabilité, suivi d'un survol de la Côte d'Emeraude.
    Ainsi, nous passons à l'aéroclub, en travaux, pour vérifier entre autres le manuel de vol, avant de retrouver notre bien-aimé tagazou le dénommé F-Bozo, stationné juste à côté du DR-400 Alpha Lima. Surprise! il règne une certaine animation aujourd'hui, une animation digne des beaux jours, avec un trafic mêlant ULM (Skyranger?), Robin, Cessna, Piper (PA28), mêlant pilotes locaux, ou en nav dans le coin (de Lognes?), et pilotes britanniques,  très certainement en provenance de Jersey (EGJJ), des îles anglo-normandes.

07-05-19-007.jpgUlm jaune au roulage, PA28 à gauche


    Ensuite, pendant la vérification prévol, Patrice remarque une défaillance de l'avertisseur de décrochage, persistant même après un démarrage moteur, mince! Heureusement, le mécanicien est là, qui nous sauve la mise... Trois heures et quart, nous entamons notre phase de roulage vers le point d'arrêt Charlie, tout en suivant l'appareil Alpha Lima.


07-05-19-005.jpgEn noir, l'avertisseur de décrochage, bien muet au départ

07-05-19-013.jpgAlpha Lima, qui roule sur la 30

    60 noeuds, rotation, nous passons à 70 noeuds en montée initiale, nous allons faire deux tours de piste main gauche, c'est la mise en jambes, mais il faut surveiller le trafic assez dense. A chaque fois, nous sommes n°2 pour atterrir. Patrice me gratifie d'un "kiss landing" au premier, et au deuxième, juste après le toucher, une fois au sol, nous partons brusquement à gauche, sans-doute à cause d'une rafale, mais Pat revient assez vite sur l'axe, en jouant du palonnier.

07-05-19-015.jpgToujours aussi beau de s'élancer et prendre les airs!

07-05-19-029.jpgEn finale 35, le Frémur sur notre gauche


    C'est alors que nous repartons vers l'ouest, juste après ce "touch-and-go", en demandant au contrôle l'autorisation de pouvoir voler à 2500 pieds, soit approximativement 800 m. Les choses sérieuses commencent : virage serré (45°) à gauche, puis 45° à droite, plus difficile à réaliser. En effet, Pat a peut-être surestimé la perte de portance verticale en virage, nous montons de 100 pieds. Je réalise rapidement pendant ces instants enivrants que je pèse presque un quintal ; je suis absorbé par la vue sur l'aile, tantôt perché, tantôt plaqué (c'est là le plus impressionnant! ). Nous nous rétablissons à chaque fois au cap 210, et poursuivons par une descente en spirale, exercice qui consiste à descendre en virant continuellement, pour sortir par exemple d'une couche nuageuse inattendue, et pouvoir reprendre une navigation à partir d'un même point. Nous terminons par une préparation d'atterrissage en campagne : pof, le moteur nous lâche! L'appareil photo aussi, tiens, coïncidence?! Non, panne de batterie! Pat, m'indique un champ assez long, dégagé, nous préparons notre approche dans le sens des sillons, mais ne descendons guère en dessous de 1000 pieds. (on aurait pu descendre jusqu'à 700, soit 500 pieds de hauteur conformément aux règles de l'air?)

07-05-19-047.jpgVirage à 45° à gauche, coup d'oeil vario, c'est  très correct

Virage à 45° à droite :

07-05-19-050.jpg Vue dégagée sur St Cast, St Jacut  et St Briac


07-05-19-052.jpgTerre des hommes


    La visibilité n'est pas mauvaise du tout aujourd'hui (30 kms?), malgré les cumulus, et on distingue nettement les villages alentours, le littoral se détache clairement à l'horizon, en un seul mot : "magnifique!". Je commence à apercevoir vaguement au loin des pointes qui s'avancent fièrement, des falaises rocheuses modelées par les embruns, et qui m'évoquent succintement des noms en pagaille, n'étant pas vraiment du coin, "Erquy", "Cap Fréhel", "Fort-la-Latte". Virage faible inclinaison à droite au-dessus du Cap Fréhel, très visité aujourd'hui, les sentiers des douaniers... Plus d'appareil photo, mais c'est resté gravé pour longtemps chez moi. Tout un dégradé de couleurs du vert tendre au bleu marin s'offre à nos yeux, tout cela passe très très vite, il faut saisir l'instant! C'est l'heure de rentrer... Nous faisons cap vers Saint-Briac, la côte à présent sur notre droite, et demandons en vue des installations notre intégration dans le circuit d'aéroport. Je profite de ces derniers instants pour apprécier le paysage... Que d'émotions, que de sensations, je n'ai pas encore complètement l'habitude des variations d'altitude et des virages, mais je m'y fais doucement! 


Cap-Fr--hel.jpg
[Le Cap Fréhel : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cap_Fr%C3%A9hel
                  +http://docarmor.free.fr/valarmor/valest/frehel1.htm]

Published by Guilfro - dans Vol réel
commenter cet article
16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 22:14

    Voici des vols de test des Boeing 747SP et 777-200 par vent de travers, avec vol en crabe pendant l'approche finale, idéalement suivi d'un décrabage entamé dès l'arrondi, se prolongeant à l'impact du train principal. Cependant, un certain crabe au toucher est acceptable, étant donné que le train principal permet d'aligner déjà un peu l'avion selon l'axe de la piste.

 




    Prenons un vent traversier venant de droite, l'avion vole en crabe sur la droite, ou en lacet à droite. En fin de mouvement de crabe, le pilote actionne la gouverne de direction à gauche, ce qui redresse l'avion en lacet mais provoque un léger roulis à gauche; par conséquent, le pilote incline aussi l'aileron gauche (et relève le droit!) afin de maintenir les ailes horizontales en sortie de crabe.

 

Published by Guilfro - dans Vol réel
commenter cet article
8 mai 2007 2 08 /05 /mai /2007 09:49

Quelques prises de vue au-dessus de Rennes, dans FSX couplé à TileProxy :

LFRN2.JPGPrise de vue Nord

LFRN3.JPGPrise de vue Nord-Est

LFRN4.JPGPrise de vue Sud (LFRN en arrière-plan)

Rennes-Beaulieu.JPGRennes Beaulieu (en Ulm, cette fois)

 

TileProxy se révèle être un outil puissant en ce qui concerne les vols locaux VFR ("Visual Flight Rules", ou "vol à vue"). Il serait illusoire pour l'instant de vouloir télécharger toutes les données relatives à la France, effectivement les "imagettes" ou "tuiles" consomment beaucoup d'espace disque !!!

 

Enfin, une dernière capture d'écran :

Home.JPGPassage en planeur au-dessus de mon hameau, que d'émotions ! ;-)

Published by Guilfro - dans Flight Simulator
commenter cet article
8 mai 2007 2 08 /05 /mai /2007 02:04

  Voici un utilitaire révolutionnaire (version bêta) créé il y a peu par Christian Buchner, ingénieux simeur allemand, qui permet d'intégrer les données Google Earth dans FSX, et donc récrée par conséquent les réseaux routier, hydrographique calqués sur les analogues réels, le tout bien sûr en couverture mondiale. Les résultats les plus impressionnants semblent être obtenus en région montagneuse! Inconvénient principal (ou avantage?) : il n'y a pas du tout d'autogen, donc pas de saccades en vol... Par ailleurs, les temps de premier chargement peuvent être assez longs (entre 5 et 10 mn), le temps de télécharger les textures adéquates correspondant à la zone désirée.

  Quelques screens sur la région de Dinard :

Tileproxy-LFRD.JPG

Tileproxy-LFRD2.JPG

 

  C'est vraiment très fin, très net  (résolution d'un m en texture?), sauf à très basse altitude, mais passé les 3000 pieds, ça devient pas mal du tout, les textures sont photoréalistes.

  Pour plus de renseignements sur TileProxy et pour le télécharger, lire attentivement :

http://www.libertysim.net/forum/viewtopic.php?t=10919

http://www.avionic-online.com/phpBB2/viewtopic.php?p=87219&sid=5a59dd8bf4165907bf8cef4c98c2a5e9

  Sur ce, je vais chercher ma maison !

Published by Guilfro - dans Flight Simulator
commenter cet article